Schéma régional de prévention (SRP)

Le Schéma régional de prévention a un double objectif : mieux structurer les actions de prévention en Rhône-Alpes et contribuer à réduire les inégalités sociales, environnementales et territoriales de santé.

- Agrandir l'image, .JPG 131Ko (fenêtre modale)

Il est constitué de trois parties distinctes relatives à :

  • la prévention et promotion de la santé, en incluant la santé environnementale (il décrit les principes de mise en œuvre ainsi que la déclinaison régionale des dispositifs et plans nationaux spécifiques) ;
  • la veille, alerte et gestion des alertes sanitaires ;
  • la reprise des actions transversales déclinant les priorités du Plan stratégique régional de santé.

Diagnostic

La région Rhône-Alpes présente des spécificités dans le champ de la prévention : une participation au dépistage organisé du cancer très hétérogène sur l’ensemble de la région, une couverture vaccinale inférieure à la moyenne nationale, des programmes d’éducation thérapeutique du patient non répartis de façon équitable sur la région et une incidence de tuberculose qui reste élevée dans certains groupes de population.

Dans le même temps, l’Agence régionale de santé décline des plans nationaux de santé publique : le plan national 2010-2014 contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles ainsi que le plan national 2010-2014 contre le suicide.

Au regard de ce contexte, des actions ciblées sont d’ores et déjà mises en œuvre sur des territoires et/ou des populations.

Les publics

L’ensemble de la population rhônalpine

Objectifs

  • Augmenter le taux de participation aux dépistages organisés des cancers et réduire les inégalités territoriales.
  • Améliorer le taux de couverture vaccinale.
  • Disposer de programmes d’Éducation thérapeutique du patient répartis équitablement sur la région pour les pathologies ciblées dans le Plan stratégique régional de santé et/ou dans les plans nationaux de santé publique.
  • Décliner régionalement le 5e plan national de lutte contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles.
  • Prévenir le risque de suicide chez les enfants, personnes âgées, adolescents, personnes en situation de fragilité.
  • Informer et sensibiliser les professionnels de santé sur la déclinaison en Rhône-Alpes du programme national de lutte contre la tuberculose.

Partenaires

  • Associations de prévention
  • Associations du social
  • Assurance maladie
  • Conseils généraux
  • Éducation nationale
  • Établissements de santé et médico-sociaux
  • Professionnels de santé…