Accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC)

Instrument de programmation financière pluriannuelle de l’offre médico-sociale et des prestations destinées aux personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie, le Programme inter- départemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC) a vocation à programmer les actions et les financements permettant la mise en œuvre des objectifs du Schéma régional d’organisation médico-sociale.

- Agrandir l'image, .JPG 64Ko (fenêtre modale)

Les personnes âgées en perte d’autonomie

Le principe d’action

Organiser des parcours de santé sécurisés, en respectant les choix de vie et en garantissant l’individualisation des réponses.

Deux priorités

  • Le maintien à domicile.
  • La territorialisation de l’offre.

Objectifs

Améliorer le repérage des personnes âgées en situation de vulnérabilité

  • Développement de l’accès aux ateliers de prévention des chutes.
  • Renforcement des actions de repérage des troubles dépressifs chez le sujet âgé en situation de fragilité sociale.
  • Amélioration de l’accès à une offre en soins buccodentaires pour des personnes âgées à domicile et en établissement.

Favoriser le soutien à domicile des personnes et de leurs aidants

PRIAC 2012-2016 :

+ 281 places en Services de soins infirmiers à domicile,

+ 408 places en accueil de jour,

+ 363 places en hébergement temporaire,

+ 13 plateformes d’accompagnement et de répit des aidants familiaux,

+ 158 actions de formation des aidants familiaux.

Poursuivre l’adaptation de l’offre en établissement d’hébergement

PRIAC 2012-2016

+ 1 929 places en EHPAD

Renfort de la médicalisation des Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes — EHPAD (création de postes de soignants supplémentaires : aides-soignants, aides médico-psychologiques, assistants de soins en gérontologie, infirmiers, médecins, ergothérapeutes, psychomotriciens) : 9,7 millions en 2012.

Renforcer les 30 filières gérontologiques

  • Création de postes d’assistant de filière (une par filière).
  • Mise en place d’astreintes gériatriques accessibles aux médecins généralistes et au médecin coordonnateur d’EHPAD (au moins une par filière).
  • Renforcement des équipes opérationnelles d’hygiène hospitalière intervenant en EHPAD (au moins une par filière).
  • Développement des équipes mobiles de gérontopsychiatrie en EHPAD (au moins une par filière).
  • Consolidation du partenariat des équipes de soins palliatifs avec les EHPAD.
  • Poursuite de la structuration de l’accès aux services et aux droits avec le développement des Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer — MAIA (13 avec un objectif à terme d’une par filière gérontologique).

Promouvoir l’adaptation des prises en charge des pathologies spécifiques (malades Alzheimer et maladies apparentées)

PRIAC 2012-2016

+ 38 équipes spécialisées Alzheimer à domicile,

+ 130 pôles d’activités et de soins adaptés (PASA),

+ 9 unités d’hébergement renforcées en EHPAD,

+ 13 unités d’hébergement renforcées en USLD,

+ 2 unités cognitivo-comportementales en SSR.

Les personnes en situation de handicap

Le principe d’action

Organiser l’accompagnement des personnes en situation de handicap en favorisant la fluidité des parcours de vie.

Deux priorités

  • Renforcer l’accès à la prévention et aux soins des personnes en situation de handicap.
  • Garantir une offre accessible et adaptée aux besoins sur les territoires.

    • 2 530 places inscrites au PRIAC 2012-2016 dont 1 455 places issues de nouveaux projets (839 pour adultes et 616 pour enfants).

Objectifs

Développer l’accès à la prévention des 0-6 ans et faciliter le diagnostic précoce

Renforcement de l’équipement régional en CAMSP.

Développement des articulations entre les CAMSP, les services de PMI et les réseaux de périnatalité.

PRIAC

+ 181 places en CAMSP « toute déficience »,

+ 10 places en CAMSP pour enfants déficients auditifs,

+ 20 places en CAMSP pour enfants grands prématurés.

Favoriser l’inclusion scolaire des enfants et adolescents en situation de handicap

  • Mise en place des instances de coordination entre l’ARS et l’Éducation nationale.
  • Signature de conventions tripartites créatrices d’unités d’enseignement.
  • Conventions de coopération entre Établissements et services sociaux et médico-sociaux et établissements scolaires.

PRIAC 2012-2016

+ 100 places en SESSAD « toute déficience »,

+ 97 places en SESSAD pour enfants déficients intellectuels,

+ 25 places en SESSAD pour enfants en situation de handicap moteur,

+ 19 places en SESSAD pour enfants souffrant de dysphasie,

+ 8 places en SESSAD pour enfants déficients auditifs.

Améliorer la prise en charge des enfants et adolescents présentant des troubles du comportement sévères

  • Favoriser la continuité de l’accueil (week-end et vacances) pour les jeunes présentant des troubles du comportement sévères.
  • Promouvoir des modes d’accompagnement innovant en réponse aux situations complexes.

PRIAC

+ 15 places pour enfants et adolescents présentant des troubles psychiques et/ou des troubles de la conduite et du comportement dans le cadre d’un dispositif d’accompagnement expérimental.

Développer l’accompagnement des enfants et adultes déficients psychiques ou présentant des troubles autistiques

  • Créer la dernière unité d’évaluation et de diagnostic pour enfants autistes dans le territoire de santé Sud.
  • Mettre en place des équipes mobiles pour adultes autistes.
  • Renforcer la formation des professionnels accompagnant des personnes autistes.

PRIAC 2012-2016

+ 119 places en SESSAD pour enfants autistes,

+ 20 places en structure d’accompagnement en mode innovant pour enfants autistes,

+ 30 places en MAS pour personnes autistes,

+ 60 places en SAMSAH pour personnes autistes,

+ 40 places en FAM pour déficients psychiques,

+ 58 places en SAMSAH pour déficients psychiques.

Garantir la fluidité des parcours des adultes en situation de handicap en diversifiant et en rééquilibrant l’offre au niveau régional

Améliorer l’accès à l’emploi et à la formation professionnelle des travailleurs en situation de handicap.

Renforcer l’offre en services médico-sociaux pour adultes en situation de handicap.

PRIAC

+ 57 places en SAMSAH,

+ 135 places en SSIAD,

+ 19 places en FAM pour déficients intellectuels,

+ 102 places en services expérimentaux.

Répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées vieillissantes

  • Prendre en compte le vieillissement des personnes en situation de handicap dans l’organisation régionale de l’offre médico-sociale.
  • Impulser une démarche d’adaptation des projets de vie des personnes handicapées vieillissantes.
  • Encourager la coopération entre les acteurs de la gérontologie et du handicap.

PRIAC 2012-2016

+ 95 places en SSIAD pour personnes handicapées vieillissantes,

+ 14 places en FAM pour personnes handicapées vieillissantes,

+ 3 unités d’accompagnement pour personnes handicapées psychiques vieillissantes.

Concilier proximité et technicité des prises en charge médico-sociales

  • Structurer l’offre médico-sociale spécialisée au niveau régional.
  • Améliorer le parcours de vie et de soins des personnes présentant un handicap moteur lourd.

PRIAC 2012-2016

+ 40 places en FAM pour personnes souffrant d’épilepsie sévère,

+ 20 places d’équipe mobile pour personnes cérébro-lésées,

+ 43 places en FAM pour polyhandicapés,

+ 12 places en MAS pour polyhandicapés,

+ 40 places en FAM pour déficients moteurs,

+ 35 places en MAS pour déficients moteurs,

+ 30 places pour personnes jeunes atteintes de la maladie d’Alzheimer (structure expérimentale).