Territoire de santé Est

Il s’agit du territoire de santé le plus peuplé et le plus vaste de la région. Il est aussi le plus contrasté par sa géographie et soumis à de forts afflux saisonniers. S’il obtient le revenu fiscal le plus élevé, il présente d’importantes disparités sociales (travail saisonnier le plus élevé de la région).

- Agrandir l'image, .JPG 188Ko (fenêtre modale)

L’offre de premier recours est bien implantée : il existe un engagement fort dans les lieux d’exercice collectif, mais des difficultés liées à la géographie et la saisonnalité perdurent. La qualité de l’air extérieur est souvent médiocre (trafic routier). En outre, le territoire possède 60 % des captages d’eau de la région.

Il n’est pas relevé de particularités majeures au regard des indicateurs de santé. Les spécificités existent à l’échelle des zones de soins de proximité entre secteurs urbain, rural, de montagne ou tenant à de fortes variations saisonnières.

Chiffres-clés

  • 2 002 714 habitants
  • 1/3 des naissances de la région
  • 12 800 admissions par an en affection de longue durée pour maladies cardio-vasculaires
  • 2,8 places en Centre d’action médico-sociale précoce pour 1 000 habitants
  • 0,39 place en Maison d’accueil spécialisée pour 1 000 habitants