Territoire de santé Sud

Ce territoire est très contrasté entre la vallée du Rhône très urbanisée et l’arrière-pays rural. Les zones de moyenne montagne (Montagne ardéchoise, Vercors, Diois, Baronnies) ont des besoins spécifiques d’accès à l’offre en santé.

- Agrandir l'image, .JPG 283Ko (fenêtre modale)

Les variations saisonnières de population, les indicateurs socio-économiques préoccupants, l’indice de vieillissement élevé, la fragilité de la démographie médicale et paramédicale, impactent l’organisation de l’offre en santé pour laquelle Valence, Montélimar, Aubenas, Romans sont les piliers du maillage territorial.

Des risques sanitaires environnementaux forts existent. Ils sont d’ordre chimique et radiologique en lien avec les installations industrielles et les voies de communication, ou liés à l’usage de l’eau (sécheresse, inondations) ou à la qualité de l’air (ozone, ambroisie).

Chiffres-clés

  • 785 000 habitants
  • 40 % des décès des 15-24 ans imputables à un accident de la circulation
  • 700 admissions en affection de longue durée par an pour maladie d’Alzheimer
  • 293 communes classées en zone fragile pour l’offre en médecins généralistes
  • 1 186 captages pour l’adduction d’eau publique