Initiative

Enquête sur les Centres Médico-Psychologiques (CMP) de la région Rhône-Alpes - juin 2015

Au printemps 2014, une enquête a été menée par l'ARS Rhône-Alpes auprès des Centres Médico-Psychologiques (CMP) de la région afin de mieux connaître leur situation et de renforcer, si possible, dans un second temps certains CMP selon des critères objectifs.

 

Les CMP constituent un 1er niveau de prise en charge psychiatrique essentiel pour répondre aux besoins de la population. Selon l'arrêté du 14 mars 1986 qui les définit, ils doivent organiser des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d'intervention à domicile. Cependant, il était déjà relevé dans le SROS que les CMP souffraient d'un manque d'accessibilité avec des délais de prise en charge souvent trop longs et un maillage territorial parfois insuffisant pour répondre à ces besoins.

L'enquête réalisée a concerné 318 CMP rattachés à 20 établissements soit plus de 98% des CMP de la région. Le questionnaire constitué de 71 questions fermées et 108 questions ouvertes a été construit par l'ARS Rhône-Alpes en s'inspirant du document de l'Agence Nationale d'Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) : L'organisation des centres médico-psychologiques – guide des bonnes pratiques organisationnelles. Le questionnaire a ensuite été présenté au groupe régional de travail sur le recueil d'information médicale en psychiatrie pour avis et pré-testé auprès de 4  psychiatres travaillant en CMP. Il a été modifié en fonction des différentes remarques émises, avant diffusion à l’ensemble des établissements.

Malgré quelques limites (notamment liées au fait qu'il s'agissait d'un autoquestionnaire), cette enquête a permis à l'ARS de mieux connaître le fonctionnement des CMP de la région ainsi que leurs moyens. Elle permet aussi de dire que les constats et les recommandations faits par la Mission Nationale d'Appui en Santé Mentale (MNSAM) et l'Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques ('UNAFAM) en 2005 et 2006 restent pour une large part valables près de 10 ans plus tard, notamment sur l'accessibilité et les conditions de prise en charge. La prise de conscience de ces difficultés, préalable indispensable à la modification des pratiques, existe mais elle est très variable d'un CMP à l'autre.

Dans un contexte où il est demandé que les prises en charge ambulatoires se développent, cet état des lieux devra permettre à l'ARS et aux représentants des professionnels des établissements de réfléchir à une amélioration de l'organisation des CMP.

 

Télécharger l'enquête sur les Centres Médico-Psychologiques (CMP) de la région Rhône-Alpes - juin 2015

 

Rechercher une action du PRS

Recherche avancée