Priorité 2 : Prévenir ou limiter les risques sanitaires liés à la qualité de l’air

- Agrandir l'image, .JPG 73Ko (fenêtre modale)

Pourquoi cette priorité ?

La qualité de l’air des espaces clos est affectée par de nombreux agents et substances émis par les matériaux de construction et de décoration, les appareils à combustion, le tabac, les animaux, les plantes… Une qualité dégradée de l’air intérieur peut engendrer diverses pathologies. C’est pourquoi chacun doit connaître ces risques, en particulier les personnes souffrant d’une maladie respiratoire, et les moyens de les éviter. Par ailleurs, une grande partie du territoire de la région est infestée par l’ambroisie, plante dont le pollen est très allergisant. Outre la lutte contre la prolifération de cette plante, il faut anticiper les épisodes polliniques afin de limiter leurs conséquences pour la santé des Rhônalpins.

70 à 90 % de la journée passée dans des espaces clos

Objectifs

  • Améliorer l’état de santé des malades souffrant de maladies respiratoires, notamment d’asthme, en les aidant à repérer et à diminuer les allergènes ou les substances irritantes dans leur environnement intérieur.
  • Sensibiliser les professionnels au contact de ces malades pour qu’ils relaient les messages de prévention de l’exposition aux polluants intérieurs
  • Renforcer la surveillance des pollens dans l’air, afin d’alerter au plus tôt les personnes sensibilisées et prévenir chez elles l’apparition des manifestations allergiques.

12 à 16 M€ dépensés dans le traitement des allergies à l’ambroisie en 2012

Partenaires

  • Associations d’éducation à l’environnement et d’éducation pour la santé
  • AIR Rhône-Alpes
  • Centre national de la fonction publique territoriale
  • Comité départemental des maladies respiratoires du Rhône
  • Communes
  • Conseil régional
  • Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement
  • Écoles professionnelles
  • Réseau national de surveillance aérobiologique
  • Structures d’éducation thérapeutique
  • Unions régionales des professionnels de santé