Une avancée en matière de la politique de santé

La Conférence régionale de la santé et de l’autonomie Rhône-Alpes est l’instance consultative placée aux côtés de l’agence pour formuler des avis sur la politique régionale de santé.

- Agrandir l'image, .JPG 70Ko (fenêtre modale)

Dans son avis du 26 septembre 2012, la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie souligne que, même si des orientations restent encore à développer, le Projet régional de santé a été conçu en Rhône-Alpes pour :

  • être un plan de santé publique régional prenant en compte la diversité des déterminants de santé ;
  • apporter une réponse face aux enjeux majeurs pour la région ;
  • répondre aux enjeux de court terme tout en préparant la région à faire face aux défis de moyen terme ;
  • animer la politique régionale de santé dans une approche décloisonnée et coopérative.

Elle a souligné que l’enjeu était désormais une mise en œuvre en ligne avec les orientations du Projet régional de santé et a formulé plusieurs points de vigilance (la nécessaire coordination avec le social, l’accessibilité à la santé pour tous, la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé, la prise en compte des aidants, la psychiatrie, les besoins de coordination en proximité, les modalités d’allocation budgétaire). Les autres acteurs, dont l’avis a été sollicité, ont également souligné la qualité du travail produit à l’occasion de ce premier projet. Ils ont exprimé dans leurs avis des remarques, questions, attentes le plus souvent en les ancrant dans leurs territoires et/ou leurs champs de compétences : leurs publics non expressément ciblés, une place encore insuffisante pour la prévention, des données insuffisantes sur certains aspects pour objectiver les orientations d’organisation de l’offre en santé, un défaut d’informations sur les modalités de mise en œuvre, un contenu difficile à maîtriser, soit autant de pistes à travailler dans la mise en œuvre du Projet régional de santé.