Inertie du sommeil – Faits, causes, symptômes et traitement

Inertie du sommeil – Faits, causes, symptômes et traitement
4.5 (89.09%) 22 votes

L'inertie du sommeil est une condition physiologique qui limite vos capacités cognitives et motrices après le réveil. Presque n'importe qui peut ressentir cette maladie après son réveil. Cela se produit lorsque votre esprit fait la transition entre sommeil et veille, généralement lorsque vous entrez dans un sommeil profond et que vous vous réveillez avant de terminer le cycle du sommeil. Vous ressentez de la désorientation, de la somnolence et une dextérité réduite, ce qui peut prendre quelques minutes, voire plusieurs heures, au réveil, pour que vous puissiez vous en remettre. Dans la plupart des cas, vous n’avez pas à vous inquiéter à ce sujet car c’est une partie normale de la vie et il disparaît après un certain temps.

Symptômes et Causes

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les principaux symptômes sont le sentiment de perte de conscience, la diminution des performances cognitives et motrices et la difficulté à exécuter les tâches. Le vertige est un état désorienté dans lequel votre activité mentale et vos sens sont atténués. Une dextérité motrice altérée et une diminution de la capacité cognitive est ce qui augmente le temps de réaction à une tâche ou à un mouvement et entraîne une perte d'attention. En dehors de cela, vous pouvez avoir des déficits de la mémoire spatiale, une fatigue subjective accrue et un désir accru de vous rendormir. Même si nous avons tous des matins sombres, chaque personne se réveille différemment. Les personnes matinales ont rarement l'impression de somnoler, alors que d'autres en ont tous les jours.

Les symptômes apparaissent généralement après le réveil et c'est à ce moment-là qu'ils ont la plus grande intensité. Leur durée dépend de plusieurs facteurs, et le temps varie de une minute à quelques heures. La durée du sommeil peut avoir une influence significative sur la gravité de votre inertie du sommeil. Le facteur le plus important est le stade où vous vous trouvez avant de vous réveiller. Le réveil brusque pendant le sommeil profond génère plus d'inertie que le réveil au stade du sommeil léger.

La cause de l'inertie du sommeil est connue – c'est le réveil soudain qui se produit pendant votre sommeil profond ou votre sommeil à ondes lentes. Cela peut également prendre effet lorsque la durée de votre sommeil est insuffisante car rend également difficile de se réveiller. L'inertie du sommeil est plus susceptible de se produire si votre réveil est chronométré beaucoup plus tôt que d'habitude, comme lorsque vous devez vous rendre à l'aéroport ou prendre un train de bonne heure. Se réveiller d'un sommeil profond laisse encore votre corps avec des niveaux élevés de cela vous rend somnolent. Plus vous dormez, plus le niveau de mélatonine est élevé. Cependant, cela ne se produit pas lorsque vous vous réveillez pendant votre sommeil léger ou votre sommeil non REM. Se réveiller à ce stade du sommeil ralentit la fréquence cardiaque, l'activité cérébrale et la pression artérielle. Vous pouvez être éveillé et devenir alerte beaucoup plus rapidement. Certaines théories suggèrent également que l'inertie du sommeil pourrait provenir de l'accumulation d'adénosine, un neurotransmetteur dans le cerveau pendant le sommeil non paradoxal.

Cet événement peut apparaître ou s'aggraver si vous avez d'autres , comme un trouble retardé de la phase veille-sommeil ou même l'apnée du sommeil.

La phase veille-sommeil retardée est un trouble qui crée une capacité retardée à s'endormir avec une insomnie pendant la nuit. Les personnes qui en souffrent ont un épisode majeur de sommeil exceptionnellement retardé, lié à la phase sombre du cycle solaire. À cause de cela, il est très difficile de commencer à dormir et de se réveiller à une heure convenable en raison d'une restriction et d'une privation de sommeil graves et chroniques. Ces oiseaux de nuit ont du mal à dormir car ils ne peuvent s'endormir que tard dans la nuit. Ils ne peuvent donc pas se réveiller le matin et ont tendance à dormir trop longtemps. La maladie débute généralement chez les adolescents et peut persister à l’âge adulte. Comme elle induit une privation de sommeil, elle peut également entraîner de nombreux autres symptômes tels que l’insomnie, l’hypersomnie idiopathique ou l’inertie du sommeil. L'inertie du sommeil des tout-petits est également présente, mais les enfants grandissent si dans la plupart des cas.

L'apnée du sommeil est une condition dans laquelle vous avez une perte temporaire de souffle pendant votre sommeil. Pendant la nuit, vous obtenez des obstructions complètes ou partielles qui bloquent vos voies respiratoires. Il divise votre sommeil en fragments et interrompt votre qualité de sommeil, et il crée souvent des épisodes d'étouffement, de halètement, de grincements de dents, de ronflement, de mictions fréquentes, de pauses respiratoires d'insomnie.

Quand l'inertie du sommeil est-elle un problème?

Une personne qui manque de sommeil ou qui est réveillée d'un sommeil profond fait l'expérience de l'inertie du sommeil pendant une période plus sévère et plus longue. Dans ces cas, votre capacité à effectuer une tâche ou même à voir une erreur quelque part est Beaucoup Les accidents de voiture se produisent le matin à cause de l'inertie du sommeil. Un conducteur avec une inertie du sommeil est très dangereux car il a des fonctions motrices et cognitives altérées, ce qui affecte gravement la capacité de conduire une voiture en toute sécurité. Une étude datant de 2006 a montré que le grogginess sévère du matin est plus alarmant que de rester debout toute la nuit. Bien que les deux situations soient précaires, il est important de remédier au mauvais désarroi avant de partir.

Traitement de l'inertie du sommeil

Parce que l'inertie du sommeil est un gros problème pour certaines personnes, en particulier pour celles qui doivent travailler de longues heures, de nombreuses recherches ont été consacrées à la mise au point de méthodes permettant de surmonter cette condition. Les personnes qui travaillent en tant que secouristes, professionnels de la santé ou militaires doivent avoir d'excellentes capacités cognitives et motrices pour pouvoir répondre à un appel et aider les personnes dans des situations dangereuses, c'est pourquoi elles ont accru la demande de mesures correctives. .

La caféine et l'adrénaline

Le traitement le plus courant que nous utilisons pour l'inertie du sommeil est la caféine et l'adrénaline. L'adrénaline et la caféine stimulent le système nerveux central, ce qui provoque une augmentation de la vigilance et, avec l'augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, améliore également votre concentration. La caféine et l'adrénaline bloquent les récepteurs de l'adénosine, limitent les effets de l'accumulation d'adénosine, stimulent le cerveau, augmentent la concentration et réduisent la fatigue.

La caféine est efficace pour améliorer la vigilance et les performances si vous êtes stressé et que vous manquez de sommeil. Comme un , la caféine est un remède efficace Mais le et son efficacité peut varier pour minimiser les effets de l'inertie du sommeil. Même s'ils vous aident à fonctionner pendant la journée, ils ne constituent qu'une solution temporaire aux conséquences, et non l'inertie du sommeil elle-même. Ils ne doivent donc pas être utilisés comme remède à long terme. De nombreux rapports ont montré . Les effets négatifs, tels que l’anxiété accrue et les troubles du sommeil, sont des problèmes courants .

Lumière

Un excellent moyen de lutter contre cette maladie consiste à vous exposer à la lumière naturelle. L’ensoleillement naturel du lever du soleil est un facteur important qui La lumière à l'aube supprime , une hormone chargée de réguler vos cycles veille-sommeil. Une brève exposition à la lumière vive n’aide pas immédiatement l’inertie du sommeil, mais des études ont montré qu’elle pouvait aider à réduire les symptômes environ une heure après le réveil. ne aide pas. Il a été prouvé que seule la lumière naturelle aidait l'inertie du sommeil.

Sommeil et sieste

Une autre façon de réduire les symptômes de l'inertie du sommeil consiste à revenir au sommeil pour une courte période. Lorsqu'une personne est fatiguée et privée de sommeil, un bref repos peut aider à minimiser les effets de l'inertie du sommeil sur vous. Cependant, des périodes de repos plus longues peuvent entraîner une réduction de la fatigue mentale et physique, voire une inertie du sommeil. Cependant, de petites siestes énergétiques pourraient vous aider à l'éviter. UNE beaucoup de fonctions cognitives et motrices reviennent lentement à la normale après un bref repos.

Pour éviter l'inertie du sommeil, vous devez vous réveiller pendant votre sommeil léger, également connu sous le nom de sommeil calme et de sommeil avec mouvement oculaire non rapide. Il est essentiel d'éviter de se réveiller pendant le sommeil profond ou le sommeil à ondes lentes qui survient environ 30 minutes après s'être endormi. Si vous faites une sieste, vous devez la limiter à moins de 30 minutes, juste avant de vous endormir dans un sommeil lent.

Son et température

Le son et la température sont des stimuli qui se sont révélés efficaces pour aider à l'inertie du sommeil. La présence de sons doux et une légère diminution de la température des extrémités peuvent minimiser les symptômes et éventuellement les inverser. Les sons dont les composantes de fréquence sont inférieures à celles du bruit blanc peuvent faciliter le sommeil car ils fournissent un fond sonore constant et auditif qui minimise l’impact des bruits aléatoires sur l’initiation du sommeil et favorise la vigilance dans les conditions de privation de sommeil. Une baisse de la température des extrémités peut arrêter la perte de chaleur et favoriser le retour de la température corporelle à la normale pendant la journée.

Conseils

Optimiser la quantité et la qualité du sommeil est essentiel. Les adultes ont besoin de sept à neuf heures de sommeil pour se sentir bien reposé et en pleine forme. affecte la durée et l'intensité de l'inertie du sommeil, et la privation de sommeil peut même la prolonger à plusieurs heures. Une bonne solution pour lutter contre l'inertie du sommeil consiste à programmer votre réveil matin jusqu'à la fin d'un cycle de sommeil d'environ 90 minutes. Le meilleur moment pour régler votre alarme est sept heures et demie ou neuf heures après le sommeil. Afin de mieux prévoir votre heure de réveil, vous ne pouvez pas utiliser une alarme à heure fixe car il est difficile de prédire à quelle étape de sommeil vous vous retrouverez à la même heure chaque jour. Au lieu de cela, vous devez régler l’alarme manuellement pour chaque nuit. Si votre réveil fixe vous réveille d'un sommeil profond, vous finirez par vous sentir groggy toute la journée, car une partie de votre corps dort encore.

Conclusion

Si vous vous réveillez brusquement, l'inertie du sommeil peut durer plusieurs heures, ce qui augmente vos chances de commettre des erreurs lors de toute action de routine. En dehors de cela, l'inertie du sommeil a de nombreux effets désagréables et quelque peu dangereux. Certains de ces effets sont extrêmement risqués pour les pilotes, les pilotes et les autres travailleurs postés.

Les principaux effets sont les performances et le temps de réponse aux tâches, la baisse de productivité au cours de la première moitié de journée et la perte de concentration. Faire l'expérience de ces symptômes entraîne une réduction de la capacité de mémoire et une somnolence au volant. Environ 20% des accidents sont à l'origine de la somnolence au volant, avec environ 1,2 million d'accidents par an. Il est essentiel de ne faire fonctionner aucune machine ou de conduire un véhicule pendant un épisode d'inertie du sommeil. Avec le temps de réaction et la concentration limités, vous ne pourrez plus rien faire.

L'inertie du sommeil peut se produire quelle que soit la durée du sommeil. cela peut durer jusqu'à vingt minutes. Cette situation peut être extrêmement préjudiciable si vous devez effectuer votre travail immédiatement après un repos. Les personnes privées de sommeil et faisant la sieste plus longtemps peuvent être gravement désorientées et avoir une déficience.

De plus, de grandes quantités de caféine que vous mettez dans votre corps pour supprimer l'inertie du sommeil peuvent affecter votre cœur. Un réveil fort peut produire des niveaux élevés d'adrénaline, ce qui affecte également votre coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *